Ars brevis vita longa

L’arbre par Guillaume Vionnet 1/3

Posted in . by sweetsweetzerland on 16/12/2013

Là, sous l’enceinte du château de Rue, il y a d’anciennes douves comblées. Une combe sombre à l’odeur de sépulcre sous la molasse, un recoin du terrain où les pierres moussues nagent sur la terre humide. Là est l’arbre. Un grand chêne plissé et gris, aux branches mortes torturées, à la ramure lourde et profonde, couvrant la tourbe d’où ses racines noueuses jaillissent dans la pente. Il ne bouge pas, l’arbre ne bouge pas. Le vent froid le parcourt, l’arbre attend. Le soleil gravite et l’illumine, l’arbre terne est coi. Il fait peur. Il inquiète. Malade, il faudra songer à l’abattre. A assainir ces lieux obscurs au passé de mort.

Commentaires fermés sur L’arbre par Guillaume Vionnet 1/3