Ars brevis vita longa

Michel à New York #4

Posted in . by sweetsweetzerland on 24/07/2011

Il aura fallu à Michel 21 valises pour parvenir à caser le strict nécessaire pour ses deux enfants, sa femme et lui même. De ces valises sans roulette qu’on trouve à prix bradés dans les magasins de seconde main tels que ceux de l’Armée du Salut. C’est précisément dans une de ces boutiques que la compagne de Michel a acquis ces bagages obsolètes parce que peu pratiques. Arrivé à destination, Michel compte sur un chauffeur de taxi coopératif.

Commentaires fermés sur Michel à New York #4