Ars brevis vita longa

Burn, baby, burn |27.10.2010| par Catherine Cochard

Posted in mode, société by sweetsweetzerland on 27/10/2010


[photo: Heinrich Klaffs]

Les Hells Angels ne sont pas contents, mais alors pas contents du tout. On leur a piqué leurs insignes à tête de mort et ils ne comptent pas se laisser faire. L’organisation de bikers poursuit la marque Alexander McQueen pour l’utilisation des termes «Hells Angels» dans la dénomination de produits de la marque («Hells Angels Jacquard Box Dress» ou «Hells Four-finger ring») et pour la reproduction répétée de leurs designs à tête de mort. La griffe de prêt-à-porter créée par feu Alexander Lee McQueen a intérêt à s’octroyer les services de très bons avocats car le gang à gros bras n’en est pas à son coup d’essai en matière de poursuites judiciaires. En effet, les Hells Angels ont déjà envoyé au tapis pour des raisons similaires Disney et Marvel Comics par le passé. Et surtout failli réduire en miettes le crâne de Hunter S. Thompson au moyen d’un énorme caillou, lors d’une soirée un peu trop arrosée. Les motards reprochaient au journaliste gonzo de se faire de l’argent sur leur dos.

Commentaires fermés sur Burn, baby, burn |27.10.2010| par Catherine Cochard