Ars brevis vita longa

Bourdieu se retournerait dans sa tombe |08.10.2010| par William Türler

Posted in société, télévision by sweetsweetzerland on 08/10/2010

J’ai relu cet été avec grand intérêt le « Sur la télévision » de Pierre Bourdieu, ouvrage vivement recommandé, quitte à refroidir des enthousiasmes, à tout jeune journaliste débutant dans la profession.

Dix ans jour pour jour après une première lecture, ce livre m’a fait le même effet, tant l’analyse sans concession du champ journalistique – dont l’organisation hyper concurrentielle force au « fast thinking » et complique toute réflexion de fond – me paraît à la fois juste et fine.

Force est de constater que la situation du secteur s’est empirée sous le poids de l’information en ligne, de la prolifération des blogs et des difficultés financières toujours plus insurmontables de la presse écrite. Si bien que nombreux sont ceux qui, notamment chez les plus jeunes, évoquent de plus en plus ouvertement la disparition pure et simple du papier comme support d’information, tant ce média paraît désuet et dépassé.

Que dirait Pierre Bourdieu du monde médiatique actuel? Sans doute que la sphère virtuelle joue comme un facteur démultiplicateur des phénomènes qu’il observait à la fin du 20ème siècle. Et s’il lui prenait l’envie d’allumer un poste de télévision à écran plat, je pense qu’il aurait, passé un haut le cœur devant tant de crétineries, beaucoup de choses à dire sur la télé-réalisation des nouvelles générations… Mais c’est une autre histoire.

Commentaires fermés sur Bourdieu se retournerait dans sa tombe |08.10.2010| par William Türler