Ars brevis vita longa

+ Dan et Valerio jusqu’à début juillet 2010 La Placette Lausanne

Posted in ., arts by sweetsweetzerland on 18/06/2010

Dan a 31 ans et vit à Lausanne. Licencié en Sciences sociales et politiques, il travaille actuellement au Semestre de motivation d’Yverdon-les-Bains, structure qui aide les jeunes adultes à trouver une voie de formation professionnelle. Parallèlement, il développe depuis maintenant 3 ans au sein du collectif Digital Natives un concept de musique électronique mêlant djing et production live tout en promouvant des artistes internationaux dans les clubs de Suisse Romande.

Valerio, 30 ans, vit à Neuchâtel. Après l’ECAL il entame un série de projets autours du vjing. Il se produit à Barcelone au Sonar 2006 avec son projet de diplôme v-scratch (scratch visuel), suite à quoi naîtront plusieurs collaborations internationales (Bomb The Bass, The Groove Of Satyre). Il se produit sur la scène suisse avec le collectif Supermafia et est amené à rencontrer les Digital Natives.
Il y a deux ans, Dan et Valerio font connaissance et leurs affinités communes les poussent à collaborer. Ils créent un projet audiovisuel sans forme clairement définie mais autour d’une esthétique commune. Le résultat est un étonnant mix qui tour à tour prend des formes diverses. Leurs interventions multiples dans différents contextes (club, vernissage, workshop ou soirée de gala) leur permettent de faire évoluer le « live » au fil des représentations. A la recherche d’une trame qui pourrait les définir, ils se rendent vite compte que ce qui caractérise leur travail est la démarche elle-même. Celle-ci consiste à piocher des éléments dans leurs bibliothèques respectives afin de les assembler en direct, trouvant des formules adaptées et variées en fonction de la situation.
Ils ont répondu à l’invitation de La Placette de la même manière, sans mener une véritable démarche « artistique ».

1- Pourriez-vous décrire votre oeuvre?
Nous avons voulu transposer notre démarche dans le cadre de l’invitation de la Placette. La pièce présentée est un assemblage d’oeuvres d’art récoltées dans nos entourages. Avec la même spontanéité qui dirige nos « live », nous les avons « mixées » 10 minutes avant le vernissage sans savoir ce que l’un et l’autre allait apporter. Le titre hold-up a été choisi pour souligner le fait que nous investissons ici une scène qui nous est peu familière.

2- Quelles sont les références auxquelles vous faites appel?
Nous n’avons voulu faire appel à aucune référence même si notre pièce peut en évoquer certaines. Nous tenions juste à respecter la logique qui régissait déjà notre collaboration.

3- De quelle manière aimeriez-vous que votre oeuvre soit perçue?
Nous aimerions que le public perçoive que l’oeuvre consiste en une démarche et qu’il n’est pas nécessaire d’être un acteur de la scène pour investir ce lieu. C’est d’ailleurs une des volontés des initiateurs de la Placette. D’autre part cela nous fourni de la visibilité sur un nouveau terrain ainsi qu’une matérialisation de notre travail.

4- Quelle est la part intime de votre œuvre?
Ceci est un hold-up! Il nous faut maintenant assumer le fait que nous sommes des bandits !

jusqu’à début juillet 2010
Dan et Valerio
La Placette
Rue des Terreaux 8
1004 Lausanne

www.laplacette.ch

Commentaires fermés sur + Dan et Valerio jusqu’à début juillet 2010 La Placette Lausanne