Ars brevis vita longa

+ Maria Forde jusqu’au 17 juillet 2010 Galerie Barbara Seiler Zurich

Posted in ., arts by sweetsweetzerland on 17/06/2010


Maria Forde vient d’une petite ville de l’Iowa. Son père était fermier et sa mère professeur de musique. Elle a vécu à San Francisco pendant une dizaine d’années.

1- Pourriez-vous décrire votre oeuvre?
Je pense que mon cerveau est plus scientifique qu’expressif. J’aime apprendre des choses sur les gens et les choses qui m’inspirent au quotidien. Et en apprenant, je comprends également mieux qui je suis. Je cherche toujours à suivre un chemin, un motif. J’espère que cela fera de moi une meilleure personne. A la galerie, je présente des collages. Je fais toutes sortes de choses, des dessins, des peintures, des magazines.

2- Quelles sont les références auxquelles vous faites appel?
Il s’agit de travaux tirés d’une série intitulée Musicians. J’ai choisi 13 musiciens que j’admire (je pense d’ailleurs que je ne pourrais pas faire de l’art sans musique). C’est quelque chose de très important pour moi. L’image présentée ci-dessus s’appelle Can, comme le groupe des années 70.

3- De quelle manière aimeriez-vous que votre oeuvre soit perçue?
L’art, c’est pour moi de la communication. Chacun possède ses propres expériences. J’ai mes propres raisons qui me poussent à faire de l’art et je pense que les gens n’ont pas besoin de les connaître ou de les comprendre. Mais j’espère que les spectateurs parviennent à rentrer en contact avec mon travail. Pour moi c’est la plus belle des récompenses: qu’une personne ressente quelque chose face à une de mes oeuvres.

4- Quelle est la part intime de votre œuvre?
Tout mon travail est très personnel. J’aurais de la peine à faire de l’art sans exprimer quelque chose de très personnel. J’essaie juste d’être la plus sincère possible.

jusqu’au 17 juillet 2010
Maria Forde – Subject sitting in darkened room…
Barbara Seiler Galerie
Anwandstrasse 67
8004 Zurich
+ 41 43 317 10 42

www.barbaraseiler.ch

Commentaires fermés sur + Maria Forde jusqu’au 17 juillet 2010 Galerie Barbara Seiler Zurich