Ars brevis vita longa

+ Alex Meszmer/Reto Müller – TMP jusqu’au 20 juin 2010 Kunstraum Winterthur

Posted in ., arts by sweetsweetzerland on 04/06/2010


Alexander Meszmer est née en 1968 à Lindenberg en Allemagne. Il a étudié l’Histoire de l’art, la philosophie, la langue et la littérature allemandes et les sciences de l’éducation à l’Université de Kassel. Il vit et travaille à Pfyn en Suisse. Reto Müller est né en 1974 à Heiden en Suisse. Il vit et travaille également à Pfyn.

1- Pourriez-vous décrire votre oeuvre?
Il s’agit d’un travail artistique pour l’espace publique et qui prend son origine dans l’histoire et les histoires quotidiennes d’un petit village suisse appelé Pfyn. Depuis 2006, nous collectionnons tout ce qui s’y rapporte et nous avons ainsi constitué une archive digitale de ce village. En 2007, nous avons fondé un musée – le Musée Transitoire de Pfyn – dont la forme évolue constamment et nous organisons des festivals, des actions, des débats et des expositions qui abordent des questions historiques ou qui portent sur l’époque, qui soulèvent des interrogations d’ordre archéologique, philosophique ou encore qui parlent d’art contemporain. Notre exposition au Kunstraum de Winterthur consiste en une des diverses manifestations du musée. L’expo contient notamment des images brodées de Beetags, des tags numériques qui peuvent ensuite être utilisés pour rentrer dans la base de données du musée et lire les récits, voir les découvertes archéologiques qui nous ont été prêtées par le musée de Frauenfeld ou encore de consulter les interviews des citoyens de Pfyn qui portent sur des objets propres au village et qui permettent ainsi d’évoquer les différentes histoires villageoises du passé.

2- Quelles sont les références auxquelles vous faites appel?
Elles sont nombreuses. Ce travail peut contenir aussi bien des références à l’art conceptuel, au constructivisme, au Spurensicherung, à des questions propres aux premiers musées mais aussi à la façon dont nous évaluons et traitons les informations historiques.

3- De quelle manière aimeriez-vous que votre oeuvre soit perçue?
Le mieux, ce serait que le public se sente à l’aise et puisse réfléchir à sa propre expérience du passé, des récits qui lui ont été racontés et qu’il puisse ensuite faire des connexions et des associations entre sa propre expérience et ce qu’on lui montre. Nous espérons toujours que le public aura envie d’explorer notre travail en profondeur.

4- Quelle est la part intime de votre œuvre?
Les travaux artistiques sont toujours intimes, d’une certaine façon, car il s’agit toujours d’un échange qui prend forme entre le spectateur et le travail lui-même. Les oeuvres d’art on d’ailleurs besoin de cette expérience intime. Comme nos travaux sont des projets qui se destinent aux espaces publiques, ils ont tendance à se situer dans une tension entre l’intime et le public.

jusqu’au 20 juin 2010
Alex Meszmer/Reto Müller – TMP
Kunstraum Winterthur
Wartstrasse 17
Postfach
8400 Winterthur
+41 52 232 04 22

www.kunstraumwinterthur.ch

www.zeitgarten.ch

www.museumpfyn.ch

Commentaires fermés sur + Alex Meszmer/Reto Müller – TMP jusqu’au 20 juin 2010 Kunstraum Winterthur