Ars brevis vita longa

+ Leïla Jacquet jusqu’au 7 mai 2010 MODE:DEMO Lift10 Centre international des conférences Genève

Posted in ., arts by sweetsweetzerland on 04/05/2010

Leïla Jacquet est née à Annecy (France) en 1985. Après un bac scientifique en sciences de l’ingénieur, elle part étudier un an à Troyes en école d’ingénieur. Puis, elle se réoriente vers les arts appliqués. Elle étudie, durant 4 ans, au lycée Léonard de Vinci de Villefontaine où elle obtient un BTS de design produit en 2008 et une licence pro en design produit et packaging en alternance dans l’entreprise HAGER Security à Crolles en 2009. Aujourd’hui, Leïla est étudiante en master Media Design à la HEAD Genève.

1- Pourriez-vous décrire votre oeuvre?
Scolu est une application iphone qui prend naissance dans un aquarium virtuel et interactif, peuplé de créatures virtuelles. Passerelle entre vie numérique et physique, l’aquarium sert de point départ au périple que ces créatures vont faire à travers la planète. Ces êtres se propageront à travers le monde, passant d’iphones en iphones, de poches en poches, formant ainsi une communauté à la fois réelle et virtuelle puisqu’elle réunit êtres humains et créatures virtuelles par le contact physique. L’expérience est donc appelée à se poursuivre en dehors des murs de l’exposition et à se répandre bien au-delà de sa source.

2- Quelles sont les références auxquelles vous faites appel?
Je pense que mes références sont multiples mais je ne peux pas en saisir toute la mesure. C’est parfois le fruit de mon imagination, d’échanges avec les autres membre de l’équipe. Parfois l’inspiration vient de projets d’autres créateurs.
Mon ambition était d’amener les joueurs (solitaires derrières leur écran) à rencontrer, « contacter » d’autres personnes (connues ou inconnues), dans leur vie réelle, afin de faire évoluer le jeu.

3- De quelle manière aimeriez-vous que votre oeuvre soit perçue?
Chacun est libre de percevoir mon travail comme il le désire.
Je tiens à préciser que ce travail est un « work in progress »: il a été réalisé suite à une demande – et en seulement 2 mois – en collaboration avec un autre étudiant (Stanislas Bernatt) pour la forme et l’esthétique des créatures et une équipe de développeurs (Pierre Rossel, David Hodgetts, Douglas Stanley) pour le software. Ma réflexion n’est pas totalement aboutie et j’ai encore besoin de temps pour la faire évoluer vers un univers plus personnel.

4- Quelle est la part intime de votre œuvre?
Je souhaite justement faire évoluer cette application vers un univers graphique plus personnel, plus intime. J’aimerais que mes créatures deviennent génératives et qu’elles possèdent une esthétique plus réfléchie et personnelle.

jusqu’au 7 mai 2010
Leïla Jacquet
MODE:DEMO
Lift10
Centre international des conférences
17 rue de Varembé
1202 Genève

http://liftconference.com/lift10

Commentaires fermés sur + Leïla Jacquet jusqu’au 7 mai 2010 MODE:DEMO Lift10 Centre international des conférences Genève