Ars brevis vita longa

+ Max Mollon jusqu’au 7 mai 2010 MODE:DEMO Lift10 Centre international des conférences Genève

Posted in ., arts by sweetsweetzerland on 04/05/2010

Après un diplôme de BTS Com. multimédia à Villefontaine (FR) puis une 3e année de BA-Graphic Design à la Nottingham Trent University of Art and Design (UK) Max Mollon décide de creuser sa passion pour l’interactivité et l’expérience utilisateur en complétant l’an dernier la Licence Professionnelle du Webdesign sensoriel menée par Nicole Pignier, enseignant chercheur en sémiotique, à Limoges (FR).
Cette formation lui a permis de mener à bien ses recherches sur la maîtrise des processus d’implication / réaction de l’utilisateur (architecture d’information, webdesign émotionnel, sociologie, sémiotique…). Ainsi que des recherches sur la lisibilité et les règles de composition graphique pour l’écran. Ces dernières ont débouchées sur une collaboration avec Olivier Marcellin pour l’écriture de son livre Lisibilité des sites Web, paru aux éditions Eyrolles en 2010.
Max Mollon continue à présent ses recherches sur la place qu’occupe l’interactivité dans les relations aux espaces qui nous entourent au sein du Master Média Design de la Haute école d’art et design de Genève.

1- Pourriez-vous décrire votre oeuvre?
Dans un contexte où les habituelles interactions que proposent l’iPhone à son utilisateur sont à présent bien ancrées dans le quotidien, Fenêtre Mobile propose d’apprendre ou de forcer l’utilisateur à s’adapter à un autre langage interactif et gestuel.
L’utilisateur participe à la narration d’un micro-récit en débloquant des étapes successives de l’histoire grâce à la réalisation de mouvements précis mais qu’il doit trouver.
Cette “narration participative”, si on peut l’apeller ainsi, fait de la gestuelle la télécommande du micro-récit.

2- Quelles sont les références auxquelles vous faites appel?
Ce principe de narration participative aborde les thèmes du rapport entre caméra mobile et projecteur fixe, interaction contenue et contenante, point de vue cameraman et spectateur, relation acteur et spectateur…
Pour ce qui est des influences cinématographiques, sans aller jusqu’à Vertov et The Man with a Movie Camera, j’evoquerais Masaki Fujihata pour ce qui est de la relation camera/projecteur, mais aussi directement certains travaux de notre tuteur de Workshop Jean-Louis Boissier (Les Perspecteurs) ce qui n’est pas un hasard puisque Mobilizing (ce nouveau langage de développement iPhone qu’a introduit le Workshop) est issu de ses précédents travaux.
Pour le reste – c’est à dire la relation acteur/spectateur – je m’inspire d’une multitude d’artistes du design interactif actuel (ex. exposition Decode au V&A London) et ne citerais pas un artiste précisément car c’est l’essence même du design interactif de faire du spectateur un acteur.

3- De quelle manière aimeriez-vous que votre oeuvre soit perçue?
Avec les mains! Non, sans blague, la meilleure manière de percevoir mes travaux est l’expérimentation.

4- Quelle est la part intime de votre œuvre?
Ce qu’il y a de récurrent dans mon approche est un questionnement autour du rôle qu’occupe l’interaction dans la relation entre l’utilisateur et les espaces qui l’entourent.
Auparavant l’interaction était un moyen pour moi de toucher émotionnellement mon spectateur au travers différents médias imprimés, web… Aujourd’hui mon travail sur l’interaction prend comme support un médium mobile et me permet ainsi de mettre le spectateur toujours un peu plus en action, en mouvement, d’en faire un acteur qui fait une « démo », sous les yeux des autres utilisateurs devenus spectateurs.
Mon travail s’oriente dorénavant vers la relation entre l’utilisateur et son environnement physique, tangible. Après les espaces publique et privé, ou réel et virtuel, je m’oriente vers l’espace proche du corps et environnant, le vestimentaire et l’architectural, celui qui nous parcourt et celui que nous parcourons et je me demande comment l’interaction peut modifier nos relations à ces univers…

jusqu’au 7 mai 2010
Max Mollon
MODE:DEMO
Lift10
Centre international des conférences
17 rue de Varembé
1202 Genève

http://liftconference.com/lift10

Commentaires fermés sur + Max Mollon jusqu’au 7 mai 2010 MODE:DEMO Lift10 Centre international des conférences Genève