Ars brevis vita longa

+ Raphaël Julliard jusqu’au 13 juin 2010 Galerie 1m3 Lausanne

Posted in ., arts by sweetsweetzerland on 28/04/2010

(crédit photo: Mai Abu ElDahab)

Raphaël Julliard est né en 1979. Il est diplômé de l’ECAL et a obtenu un postgrade au programme CCC de la HEAD, à Genève. Il travaille actuellement à la publication d’un livre sur les cinq ans d’activité de la structure d’exposition
Galerie J qu’il a créée en 2005. Il oeuvre aussi à un gros projet d’exposition dans cette structure qui consistera en une relecture antéchronologique de l’influence de théories marxistes sur la production d’œuvres d’art. Simultanément, il prépare avec d’autres personnes une création théâtrale qui verra le jour en février 2011 au théâtre de l’Usine (Genève), s’apprête à diffuser son film – « Mon Sandwich » – sur la production d’un sandwich jambon-beurre et développe un projet de recherche sur l’art vu par les aveugles (sic).

1- Pourriez-vous décrire votre oeuvre?
Il s’agit d’une momie de chat que j’ai faite fabriquer au Caire avec l’aide de Madame Salima Ikram, Docteur en égyptologie.

2- Quelles sont les références auxquelles vous faites appel?
La pièce a été produite dans le cadre d’une rétrospective sur le travail d’Allan Kaprow. J’ai repris de sa méthode de travail qui veut que pour voir une de ses performance il faut y participer. Ce travail s’intitule « Le Chat de Schrödinger ». C’est aussi le nom d’une expérience de pensée du physicien Edwin Schrödinger, durant laquelle un chat se retrouve à la fois mort et vivant tant que personne ne vient vérifier dans quel état il se trouve. Si quelqu’un intervient le chat se fige dans l’un ou l’autre des états. Autrement dit, la participation extérieure fait l’action.
La momification est un moyen antique pour parvenir à la simultanéité de la mort (dans notre monde) et de la vie (dans l’au-delà).
A un autre niveau, cette technique, oubliée, plusieurs fois
millénaire, garantit virtuellement que cette œuvre sera encore visible dans 1000 ans, à l’inverse du gros de la production de l’art contemporain.

3- De quelle manière aimeriez-vous que votre oeuvre soit perçue?
Comme un chat-d’œuvre.

4- Quelle est la part intime de votre œuvre?
Les œuvres d’art sont comme des peaux de lézard pour les artistes. Un instantané de l’ego au moment de la finalisation de la pièce. Mais l’ego n’est qu’une représentation que la conscience crée pour se donner l’illusion de perdurer dans le temps.

jusqu’au 13 juin 2010
Determinacy
Raphaël Julliard
Galerie 1m3
avenue des la Harpe 45
1007 Lausanne
Tél: +41 21 601 27 91

www.galerie1m3.com

www.raphisme.ch

Commentaires fermés sur + Raphaël Julliard jusqu’au 13 juin 2010 Galerie 1m3 Lausanne