Ars brevis vita longa

+ Virginie Morillo jusqu’au 22 mai 2010 Nyon Piratage!

Posted in ., arts by sweetsweetzerland on 22/04/2010

Née en 1982, Virginie Morillo vit et travaille à Genève. L’artiste, formée à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de Bruxelles ainsi qu’à la HEAD de Genève, a été lauréate de divers prix (Prix Kiefer Hablitzel en 2007, Prix d’Art du Canton de Vaud en 2006 et Prix Artistique de la Ville de Nyon en 2004). Virginie Morillo a déjà participé à 13 expositions collectives en Suisse et à l’étranger. L’exposition Nyon Piratage! est sa 6 ème exposition personnelle, la première de grande envergure.

1- Pourriez-vous décrire votre oeuvre?
Cette mosaïque florale composée de plus de 20’000 pâquerettes est la pièce centrale du piratage de la ville de Nyon. L’exposition sera proposée tel un concentré de mon univers artistique, truffé de fables fantastiques et de personnages intrigants. La ville sera transformée pendant un mois, du 22 avril au 22 mai 2010, aux visiteurs de venir découvrir l’explosion pirate qui fleurira la ville !

2- Quelles sont les références auxquelles vous faites appel?
Mes références sont multiples. Je me nourris des contes, des personnages de Disney, du monde culinaire, du psychédélisme, des films fantastiques. Les symboles de la culture populaire sont dé-contextualisés et ré-apparaissent sous une nouvelle forme.
Je raconte des histoires qui font rire, parfois. Des histoires qui font rêver, souvent. Des histoires qui font peur, surtout.
Les images inoffensives des dessins animés fétiches sont transformées en histoires sombres et inquiétantes.
Contrairement au manichéisme auquel nous a habitué Disney et sa descendance, le bien et le mal se confondent : victime, héroïne, infanticide, tout se mêle. On se demande qui est le véritable monstre !

3- De quelle manière aimeriez-vous que votre oeuvre soit perçue?
J’aimerais voir les gens perdre leur bon sens, qu’ils laissent place à un instinct de folie. Qu’ils se roulent dans les pâquerettes! Qu’ils dévorent les pétales! Qu’ils saisissent l’instant magique où la réalité laisse place à l’imaginaire.

4- Quelle est la part intime de votre œuvre?
Mon corps est à la fois le véritable médium et le sujet de mon travail. Il est l’essence même des histoires que je raconte. C’est la partie la plus intime de mon travail. De ma vie. A la manière de poupées utilisées pour les crashs-tests, j’utilise des doubles que je mets en situation pour m’observer et tenter de mieux comprendre l’histoire de ma vie.

jusqu’au 22 mai 2010
Virginie Morillo – Nyon, Piratage!
Vernissage le 22 avril de 18h à minuit, 20 rte de l’Etraz, Nyon.
Exposition en ville de Nyon

nyonpiratage.blogspot.com

www.virginiemorillo.com

Commentaires fermés sur + Virginie Morillo jusqu’au 22 mai 2010 Nyon Piratage!