Ars brevis vita longa

+ Harm van den Dorpel jusqu’au 30 mai 2010 [plug.in] Bâle

Posted in ., arts by sweetsweetzerland on 09/04/2010

Harm van den Dorpel est un artiste et web designer hollandais qui qui hack, détruit et construit des images qu’il trouve ou poste sur Internet.

1- Pourriez-vous décrire votre oeuvre?
Ethereal Others consiste en 3 moniteurs de contrôle qui affichent tou sles visiteurs du site www.etherealself.com un site Internet où les internautes se voient en reflet sur un diamant par le biais de leur webcam. Ce site prend également des images des visiteurs.

2- Quelles sont les références auxquelles vous faites appel?
Les visiteurs qui sont pris en photo lorsqu’ils surfent sur le site ne s’en rendent pas compte. Une alerte les prévient qu’ils peuvent l’être mais ils ne s’y attendent pas vraiment. Raison pour laquelle, ces internautes agissent de manière naturelle et qu’ils peuvent être étudiés, ce qui est tout à fait différente comme situation que celle du jeu chatroulette où les internautes jouent un rôle. D’une certaine manière, ce travail fait référence au panopticon ou à un portrait d’une génération. L’intimité est devenue une valeur monétaire pour google ou facebook.

3- De quelle manière aimeriez-vous que votre oeuvre soit perçue?
On dit que quand les gens meurent ils voient leur vie en plusieurs flashs, une suite dîmages représentatives de toute leur existence. Chaque personne importante réapparaît sur cet écran mental. Je pense que le public qui assiste à cette installation peut potentiellement éprouver cette même intensité, cette même expérience de souvenirs visuels. Et c’est aussi ce que j’ai voulu mettre en scène dans mon travail.

4- Quelle est la part intime de votre œuvre?
Voir la réponse à la question 3.

jusqu’au 30 mai 2010
[plug.in] – Surfing Club
Harm van den Dorpel
St. Alban-Rheinweg 64
4052 Bâle
Tél. +41 61 283 60 50

www.iplugin.org

www.harmvandendorpel.com

Commentaires fermés sur + Harm van den Dorpel jusqu’au 30 mai 2010 [plug.in] Bâle