Ars brevis vita longa

+ Ingrid Käser jusqu’au 18 avril 2010 Le Manoir Martigny

Posted in ., arts by sweetsweetzerland on 31/03/2010

Née en Suisse en 1976, Ingrid Käser vit et travaille entre Zurich et Sierre. Jusqu’en 2005, elle a collaboré exclusivement avec le duo « Fischbau ». En 2005, elle a commencé à développer ses propres projets et en 2007 elle a obtenu un Master aux Beaux-Arts en se spécialisant sur le dessin et l’art relationnel.

1- Pourriez-vous décrire votre oeuvre?
Je présente ici deux projets en cours. Il s’agit de « Heart exchange » et de « Büro des voeux ». Deux travaux qui prennent la forme de dessin et de performances (l’une lors du vernissage et l’autre lors du finissage).

Heart Exchange (commencé en 2005): depuis 2005, j’échange des coeurs. Chaque coeur est composé de morceaux de tissus différents cousus ensemble. Avant de les donner, je les dessine sur du papier. C’est à chaque personne à qui je propose un coeur de fixer son prix. Après l’échange, j’écris tous les détails de la transaction sur une sorte de timbre qui vient terminer mon dessin. L’exposition présente une sélection de 17 dessins et 8 coeurs qui seront échangés lors du finissage du 18 avril.

-Büro des Voeux (commencé en 2006) est une collecte de voeux. Mobile et international, il ouvre ses portes une fois par année sur invitation. Chaque visiteurs a la possibilité d’exprimer un voeur personnel en l’inscrivant sur un formulaire que j’ai élaboré à cet effet. Puis, j’analyse chaque voeu, selon le contenu je les classe dans des archives confidentielles ou je prends contact avec l’auteur pour lui proposer de collaborer. Le but de cette collaboration n’étant pas forcément la réalisation de son voeu mais un échange autour du voeu. Pour chaque collaboration, je réalise un dessin dont la composition s’inspire des ex-voto.

2- Quelles sont les références auxquelles vous faites appel?
Ces deux projets sont des réalisations d’art « relationnel », combinés à des dessins. Ce qui m’intéresse le plus, ce n’est pas à quoi ces travaux ce réfèrent, mais plutôt ce à quoi le spectateur les rattachent.

3- De quelle manière aimeriez-vous que votre oeuvre soit perçue?
J’aimerais que mon travail puisse faire comprendre au public l’importance des relations, qu’il puisse faire réfléchir aux vraies valeurs, à la préciosité des échanges entre personnes et qu’il témoigne de mon amour pour le dessin.

4- Quelle est la part intime de votre œuvre?
Qu’une personne qui a un moment donné a fait un voeu veuille ensuite le partager avec le public.

jusqu’au 18 avril 2010
Ingrid Käser – Pas du Jeu
Le Manoir
Place du Manoir 1
1920 Martigny, Valais, Suisse
t: +41 (0)27.721.22.30

www.manoir-martigny.ch

www.ingridkaeser.net

Commentaires fermés sur + Ingrid Käser jusqu’au 18 avril 2010 Le Manoir Martigny