Ars brevis vita longa

+ Michaela Schwentner alias Jade jusqu’au 19 mai 2010 Shedhalle Zurich

Posted in ., arts by sweetsweetzerland on 14/03/2010

Image fixe tirée du film Bellevue

Michaela Schwentner alias Jade est née en 1970. Elle vit et travaille à Vienne en Autriche. Elle enseigne à l’University for Art and Industrial Design de Linz. Elle est également directrice de MOSZ records.

1- Pourriez-vous décrire votre oeuvre?
Bellevue est un film réalisé avec les enregistrements des webcams filmant la plus grande montagne d’Autriche, le Grossglockner. J’ai récolté ces images des mois durant puis je les ai condensées en une sorte « d’image-temps » de neuf minutes.
Durant les neuf minutes du film, le sommet est recouvert de brouillard, de nuages et de neige. En le regardant, on ne peut que se faire une très vague idée de la montagne. Je voulais créer un contraste entre ce jeu d’apparition et de disparition de cette montagne vues et photographiées des millions de fois, et plus particulièrement autour de cette idée de reproduction.
Le son provient de l’enregistrement des images: j’ai modifiées les données audio des vidéos digitalement pour obtenir ce bruit ambiant qui intensifie cette idée même de ne se trouver nulle part, d’être face à quelque chose d’étranger, d’extra-terrestre.

Bellevue fait partie de la trilogie ‘alpine intervention’ qui traite d’architecture alpine et qui veut mesurer l’accessibilité facilitée des aires désolées et des paysages désertiques. Je voulais que les spectateurs prennent conscience que la technologie se trouve partout et qu’on ne peut pas regarder le sommet du Grossglockner de l’endroit où la webcam capture les images.

2- Quelles sont les références auxquelles vous faites appel?
Dans mon travail en général je me réfère aux premiers films de l’Histoire du Cinéma que je combine avec une sorte de couche picturale. Ce travail – Bellevue– ne représente pas vraiment mon travail. L’idée de peinture dans les images filmiques que je développe dans mon travail n’apparaît ici que dans la projection de cette « image-temps » qui semble de prime abord être une image fixe et non de la vidéo.
La plupart de mes autres projets se réfèrent à des moments clés de l’Histoire de l’Art et du Cinéma – comme les films d’avantgarde de Hans Richter, Walter Ruttmann, Oskar Fischinger, les travaux plus anciens de ce qu’on appelait « l’expanded cinema », les films expérimentaux et structuraux des années 50 et 60 (Peter Kubelka, Kurt Kren, Hans Scheugl…) et bien sûr toute la période de la Nouvelle Vague (Godard, Antonioni…). Je fais aussi référence à la matière elle-même, à sa forme et à son esthétique.

3- De quelle manière aimeriez-vous que votre oeuvre soit perçue?
Le public devrait pouvoir ressentir la solitude, le calme et la privacité de la montagne et – en même temps – être conscient que la technologie est invisible mais aussi indispensable à l’oeuvre.

4- Quelle est la part intime de votre œuvre?
L’atmosphère et la solitude que j’ai ressentie là-bas.

vernissage le 19 mars, exposition jusqu’au 19 mai 2010
MICHAELA SCHWENTNER aka JADE – Lands End. Landscape as Image and as Space
Verein Shedhalle
Rote Fabrik
Seestrasse 395
Postfach 771
CH-8038 Zürich
T. +41 44 481 59 50

www.shedhalle.ch

www.jade-enterprises.at

Commentaires fermés sur + Michaela Schwentner alias Jade jusqu’au 19 mai 2010 Shedhalle Zurich