Ars brevis vita longa

+ Fabien Clerc jusqu’au 15 janvier 2010 Galerie Guy Bärtschi Genève

Posted in ., arts by sweetsweetzerland on 28/11/2009

sans titre, 2009 / faïence émaillée, caoutchouc, bois, 150 x 90 x 20 cm

Né en 1975 à Bogota en Colombie, Fabien Clerc vit et travail à Genève.
Diplômé de l’Ecole des Arts Décoratifs en 1997, il vient de terminer un Postgrade en céramique et polymères au CERCCO, le centre de recherche en céramique contemporaine de la HEAD (la Haute Ecole d’Art et de Design). Lauréat de plusieurs prix et bourses, Fabien Clerc mène conjointement ses activités de plasticien et d’autres en lien avec la musique. Guitariste, Dj et promoteur, il forme en 2004 le groupe The Living Dead Boys à l’occasion d’une performance au Palais de Tokyo. En 2008 il crée avec Frédéric Post la première édition de Mos Espa à Genève, un festival dedié aux musiques expérimentales et électroniques. Fabien clerc présentera un nouveau projet dans le cadre de Plattform10 (une sélection des récents diplômés des Hautes Ecoles d’Arts de Suisse) qui se tiendra en avril 2010 à Zürich.

Pourriez-vous décrire votre oeuvre?

Ce travail – tel qu’il est présenté pour la première fois à la galerie Guy Bärtschi – est un amalgame de différentes pièces, toutes réalisées cette même année mais pour des expositions différentes. Elles sont réunies ici en une seule et même installation. Il s’agit essentiellement d’objets céramiques vulgairement ligaturés avec du caoutchouc.

Quelles sont les références auxquelles vous faites appel?
Je puise mon inspiration autant dans les arts premiers que dans l’univers fantasmagorique de Jeronimus Bösch. Mais c’est avant tout les objets de notre quotidien, les objets de consommation et les différentes formes de culture populaire qui alimentent mon travail. Cette installation fait aussi allusion aux sculptures rituelles primitives ainsi qu’à l’art totémique amérindien.

De quelle manière aimeriez-vous que votre oeuvre soit perçue?
Je ne pense pas vouloir un imposer un point de vue en particulier, mais plutôt en suggérer. En observant bien quelques-unes des pièces qui composent mon installation, on reconnaîtra des carénages de scooter, des fragments de guitares heavy-métal ou encore des éléments osseux. Une forte portée symbolique les relie. La céramique, matière pérenne liée dans l’inconscient aux privilèges royaux, confère une aura sacrée et valorise l’expression des cultures urbaines. Ces cultures se retrouvent au centre de mon travail.

Quel est la part intime de votre oeuvre, les éléments personels sous-jacents?
Ma curiosité et mon intérêt pour les « subcultures », le grand bric-à-brac du vaudou, la nostalgie de mon adolescence, la nature et le surnaturel…

www.fabienclerc.ch

Galerie Guy Bärtschi
3a, rue du Vieux Billard
1205 Genève
Tél: +41 22 310 00 13

www.bartschi.ch

Commentaires fermés sur + Fabien Clerc jusqu’au 15 janvier 2010 Galerie Guy Bärtschi Genève