Ars brevis vita longa

+ Flora Gjinovci Buberle jusqu’au 4 décembre 2009 EspaceLabo Genève

Posted in ., arts by sweetsweetzerland on 13/11/2009

 "To be bold/Be not too bold", feutre noir sur papier calque, 21x29,7 cm, 2009
De nationalité tchèque Flora Gjinovci Buberle est née à Genève en 1982. Diplômée de la Haute Ecole d’Art et de Design de Genève en 2008.
Durant le mois de novembre, elle expose à l’Espace Le Labo, où elle présente des wallpaintings. Ses prochaines expositions se dérouleront lors de l’Anonymous Drawings exhibition en décembre à Berlin et à la Chaux-de-Fonds en janvier pour une exposition solo.

1- Pourriez-vous décrire votre oeuvre?

Les trois wallpaintings que je présente à l’Espace Le Labo sont issus de la série de dessins KOZAMURA (Family Affairs) entamée en 2009.
Ce cycle se base sur des images de ma famille que je collectionne depuis mon enfance, les grandes lignes étant principalement l’émigration, mais également le retour au pays après l’ère soviétique.
Ma recherche se porte sur le regard onirique que j’avais enfant sur ces évènements, et sur mon regard actuel, en tant qu’adulte ayant assimilé et compris le passé historique et familial.

2- Quelles sont les références auxquelles vous faites appel?

Mes pièces font clairement référence à l’imagerie de mon enfance que j’essaie aujourd’hui de restituer, ainsi qu’aux nombreux inconnus issus de mon patrimoine pictural et à qui j’offre de nouveaux rôles.
La série KOZAMURA (Family Affairs) fait également écho à l’oeuvre KADDISH d’Allen Ginsberg (1959).

3- De quelle manière aimeriez-vous que votre oeuvre soit perçue?

J’aimerais que mes travaux fassent l’effet d’un coffre rempli de trésors. Cailloux, bonbons et cadavres d’abeilles : que tout me soit volé et que l’histoire ait mille fins possibles!

4- Quelle est la part intime de votre oeuvre, les éléments personnels sous-jacents
?

KOZAMURA fait partie d’un univers que j’ai créé et que j’entretiens depuis quelques années : La Principauté Noire.
Le fantasme d’un pays qui m’était interdit durant une partie de mon enfance. Au temps où je croyais dur comme fer que la vie s’y déroulait en noir et blanc, et que mes grand-parents vivaient dans une forteresse.
J’en ai fait aujourd’hui mon travail d’artiste.

jusqu’au 4 décembre 2009

FAUSTO CAVALIERI & FLORA GJINOVCI BUBERLE

installation sonore & dessin
Espace Labo
Boulevard St-Georges 5
1205 Genève
www.espacelabo.net

Commentaires fermés sur + Flora Gjinovci Buberle jusqu’au 4 décembre 2009 EspaceLabo Genève