Ars brevis vita longa

+ Magda Brozda le 30 octobre 2009 Centre d’Art Contemporain Genève

Posted in ., arts by sweetsweetzerland on 05/11/2009


Née en 1984 en Pologne, Magda Brozda vit à Genève. Diplomée de la Haute école d’art et de design de Genève, elle a été sélectionnée pour European Talent 2009, une exposition des collections de diplôme à Eindhoven durant la Dutch Design Week. Actuellement en emploi de courte durée chez Femina, Magda Brozda a pour projet de lancer d’une marque de vêtements.

1- Pourriez-vous décrire votre oeuvre?
C’est une collection inspirée par certains aspects effrayants et ambigus de l’univers de la sorcellerie. Le premier aspect s’intéresse aux déformations corporelles. Il est transposé sur certaines pièces de la collection par le traitement expérimental des matières (extension, plissage, superposition de tissus, etc.). Au final, c’est le vêtement lui-même paraît ensorcelé, dérangeant par son côté décharné. Pour contrebalancer cet univers morbide, la collection est aussi imprégnée d’une autre facette de l’étrange: le monde de l’enfance vu par certains artistes comme Loretta Lux, Sarah Moon ou Henri Darger. Dans l’univers blafard qu’ils proposent, les enfants affichent des visages singuliers et inexpressifs. L’atmosphère qui s’en dégage est un mélange entre poésie ou pureté et possession diabolique. Dans ma collection intitulée I PUT A SPELL ON YOU, j’ai essayé de faire apparaître cette dualité entre le monde effrayant de la sorcellerie et la délicatesse de l’enfance.
2- Quelles sont les références auxquelles vous faites appel?
L’esthétique particulière des photographes tels que Sarah Moon, Loretta Lux, Lina Scheynius m’inspire beaucoup. Les travaux (univers) un peu dérangés d’artistes comme Henry Darger ou Sedmikrasky ont aussi influencé cette collection.

3- De quelle manière aimeriez-vous que votre oeuvre soit perçue?
Idéalement mes vêtements pourraient être perçus comme des objets qui raconteraient leurs propres histoires et qui seraient aussi des sortes de clés pour entrer dans mon monde.

4- Quelle est la part intime de votre oeuvre, les éléments personnels sous-jacents?
Cette collection est essentiellement personelle et même en partie autobiographique. Elle m’a peut-être aussi permis de m’affranchir de certains vieux démons.

Défilé Design Mode 2009
Vendredi 30 octobre 2009 à 20h
Centre d’Art Contemporain
10, rue des Vieux-Grenadiers
Case Postale 121
1211 Genève 8
+ 41 22 329 18 42
www.centre.ch

Commentaires fermés sur + Magda Brozda le 30 octobre 2009 Centre d’Art Contemporain Genève