Ars brevis vita longa

+ Elena Rendina jusqu’au 31 janvier 2010 Mudac Lausanne

Posted in ., arts by sweetsweetzerland on 22/10/2009
Twins - Elena Rendina 2009

Twins - Elena Rendina 2009

Elena Rendina est née en 1985 en Italie. De nationalité suisse et italienne, elle vit a Londres et travaille entre la capitale du Royaume-Uni (sur des projets personnels) et occasionnellement à Paris (en tant qu’assistante du photographe de mode Paolo Roversi). Après des études en Art visuel en Italie, elle s’installe en Suisse en 2004 pour suivre des études de photographie à l’Ecal.

1- Pourriez-vous décrire votre oeuvre?
La photographie est pour moi une archive, une trace, un témoin. J’imagine quelque
chose et j’essaie de lui donner une forme. Créer des images est
pour moi un terrain d’experimentation, de création originale. Les modèles sont des acteurs, des personnages d’un monde hors du temps, qui n’existe pas et qui n’a jamais existé, mais qui se réfère à des choses réelles. Pour moi, le plus important
c’est de mettre en scène tous les elements qui composent l’image – vêtements, accessoires, décor… – de manière à créer une atmosphère. Chaque photographie m’offre la possibilité d’explorer une nouvelle idée.

2- Quelles sont les références auxquelles vous faites
appel?

Tout ce qui retient mon attention m’inspire: meubles,
lieux, motifs de tissus, peintures, gravures, films, … Chaque objet ou référence, une fois décontextualisé s’abstrait de la réalité et devient la matière premiere de
mon travail. Dans ce monde que je crée de toutes pièces se trouvent des éléments du patrimoine artistique mondial parce que ces références qui appartiennent à l’Histoire de l’Art sont très importantes pour moi. Toutes ces citations, je les assemble ensuite pour en faire mon propre patchwork.

3- De quelle manière aimeriez-vous que votre oeuvre soit
perçue?

Je considère que mon travail n’est pas proprement
« photographique », car la photographie n’est pour moi qu’un moyen.
En tant qu’outil, la photographie me permet de créer une dimension,
un espace, de suspendre le temps et de vivre dans le merveilleux.
J’aimerais que mes images soient perçues comme des
visions, des descriptions d’un monde et de personnes qui ne vivent pas dans le monde dans lequel nous vivons, au quotidien.

4- Quelle est la part intime de votre oeuvre, les
éléments personnels sous-jacents?

Mes images naissent de l’attention que je porte pour ce que je considère comme « beau » ou « intéressant ».
J’aime et je suis attirée par le plaisir visuel pur, l’esthétique d’une chose, même futile, et par les détails que je décompose, mixe puis recompose
à mon goût.

PRIX FEDERAUX DE DESIGN 2009
jusqu’au 31 janvier 2010
mardi-dimanche 11h-18h

Mudac
pl. Cathédrale 6
1005 Lausanne
T. +41 21 315 25 30
F. +41 21 315 25 39

www.mudac.ch

www.elenarendina.com

Commentaires fermés sur + Elena Rendina jusqu’au 31 janvier 2010 Mudac Lausanne